fbpx
Accéder au contenu principal

QU’EST-CE QU’UNE LIGNE DE VÊTEMENT ?

Qu’est-ce qu’une ligne de vêtement ?

Au fil des siècles, les couturiers ont créé des vêtements qui pouvaient transformer les silhouettes des femmes et leur donner du style grâce aux différentes lignes selon lesquelles ils étaient dessinés et ensuite façonnés.

Les lignes les plus employées peuvent être résumées en quelques exemples qui les englobent toutes et d’où proviennent d’innombrables variations dictées par le goût et la tendance du moment

Ligne « A  » créée par christian dior en 1955 dans laquelle nous avons des épaules étroites et un bas large.

Ligne « H » créée par Christian Dior en 1954, c’est une ligne qui uniformise les épaules, les seins, la taille et les hanches dans une structure rectangulaire. Elle est aussi appelée crayon, « crayon », ainsi que la silhouette typique de la robe des années 1960.

Ligne «I» similaire à H mais avec des longueurs qui vont du dessous du genou à la cheville.

Ligne «T» Forme «H» avec de larges emmanchures et des manches de construction rectangulaires, qui forment une forme composite semblable à la lettre t avec le buste. La construction est identique au t-shirt.

 Ligne « V » Silhouette en triangle inversé, qui rehausse les épaules et se resserre jusqu’au genou.

Ligne «X» Silhouette typique des années 1950, souligne la taille en rehaussant légèrement les épaules et en s’ouvrant largement sous la taille avec la forme de roue classique.

Ligne « Y » silhouette des années 1940, quand les femmes au moment de la guerre devaient s’improviser en hommes et donc rehausser la ligne des épaules (un discours similaire se produira dans les années 80)

Ligne «trapèze» lancée par Yves saint Laurent en 1958, semblable à la forme «A» mais beaucoup plus large, elle épouse la forme d’un trapèze.

 Ligne «triangle» dérive également de la forme «A» mais se développe en trois dimensions avec une coupe de roue qui part des épaules.

Ligne «cloche» Corsage serré et large cloche pour la jupe, c’est la robe de cocktail classique des années 1950. Dans la version plus courte, on l’appelle maintenant une robe de bal car elle est utilisée aux USA pour le bal.

 Ligne «ballon» similaire à la «cloche» mais avec jupe ballon bouclée.

Ligne «empire» ligne fluide qui caresse la silhouette avec une coupe juste en dessous du buste. Elle est née en France, liée à la période post-révolutionnaire française, et à Joséphine Bonaparte comme icône.

Ligne «Charleston» la silhouette des années 1920. Bretelles fines, ligne douce, jupe courte plissée ou frangée.

Ligne « princesse » ligne soulignée par des coutures qui partent du buste et souligne l’harmonie de la silhouette, rendant les formes plus sinueuses pour un effet optique.

Les vêtements avec la même ligne et le même volume peuvent différer en style en raison de l’utilisation de différents tissus, de détails de finition, d’accessoires, etc.

Au fil des siècles, il y a eu des lignes infinies et des styles différents, mais des volumes généralement plus d’employés peuvent être résumés dans quelques exemples qui les englobent tous et d’où proviennent d’innombrables variations dictées par le goût et la tendance du moment.