fbpx
Skip to content

CONNAISSEZ-VOUS LA BRODERIE JAPONAISE ?

La broderie japonaise Nuidô

La broderie japonaise Nuidô (nihon shishû en japonais) est une technique de broderie qui remonte à plus de mille ans.

Depuis la période Heian (794-1185), elle se travaille au fil de soie sur un support également de pure soie.

Selon les historiens, dès le début de la période Heian, la broderie japonaise était principalement utilisée pour décorer les costumes des Dames de la Cour et les kimonos. Au cours de ces premières étapes, le shishu était exclusivement disponible pour ce groupe très restreint ; seuls les plus hauts rangs de la société pouvaient se permettre un travail aussi coûteux.

Transmis de génération en génération d’artisans, l’art millénaire de la broderie japonaise s’est perpétué jusqu’au XXe siècle à travers l’aiguille d’un dernier maître, Iwao Saito, qui en 1965 a créé une école KURENAI KAI.

Tout comme le rituel de la cérémonie du thé inspiré par le bouddhisme zen, la pratique de la broderie japonaise transcende le geste. La voie vers ce savoir-faire a évolué, tout au long de son histoire millénaire, en Nuidô : Nui (savoir-faire broderie, aussi appelé shishû) et Dô (esprit). S’engager sur ce chemin n’implique pas seulement la maîtrise d’une discipline.

L’acquisition du savoir-faire repose sur trois axes : la rationalité (connaissances et compétences acquises), la sensibilité (ressenti artistique, instinct aiguisé par l’expérimentation) et la spiritualité (plénitude et sérénité résultant du geste).

Au bout du chemin, si tant est qu’on l’atteigne : l’accomplissement de soi

Depuis la création du JAPANESE EMBROIDERY CENTER aux Etats-Unis par le gendre d’Iwao Saito, Shuji Tamura, en 1989, des professeurs certifiés enseignent à travers le monde entier. Souheila HADDAD est l’une des rares professeurs certifiés en France

La Couture Brigade est la première école en France à accueillir les formateurs de la broderie japonaise et à transmettre ce savoir-faire ancestral

Souheila Haddad est professeure de broderie à La Couture Brigade.

Elle a d’abord fait son apprentissage à l’école Lesage, la broderie haute couture n’a pas de secret pour elle. Au gré des événements de la vie, elle a découvert la broderie japonaise et c’est le choc, une pure émotion esthétique. Professionnelle pourtant accomplie, Souheila explique qu’apprendre la broderie japonaise, c’est comme repartir de zéro. Acquérir un tel savoir-faire requiert une humilité infinie, pour mieux s’accomplir en conjuguant le geste et l’esprit. Aussi, cette démarche invite à la méditation, au ressourcement auprès de la nature

Qu’est-ce que la Certification JEC ?

Le JEC, Japanese Embroidery Center, situé à Atlanta aux Etats-Unis, est la branche internationale de l’école japonaise Kurenai-Kai, qui suit la formation et délivre les diplômes de certification aux professeurs du monde entier. Ce diplôme est attribué aux enseignants ayant suivi le cursus complet du JEC et doit être renouvelé tous les 3 ans

fr_FRFrench